Nouvelles

Déclaration pour le jour du Souvenir

SAINT-JEAN – Le texte suivant est une déclaration pour le jour du Souvenir de la part du chef du NPD Dominic Cardy:

« Aujourd’hui, prenons le temps de se souvenir des sacrifices que nos hommes et nos femmes militaires ont faits pour que nous puissions vivre dans un pays paisible, régie par des lois que nous avons établies ensemble.

Leur sacrifice, de Vimy à Kandahar et de l’enceinte de notre parlement, nous permet de continuer d’argumenter, de débattre, de diverger, de résoudre, de se réconcilier et de bâtir ce pays.

Je vous invite à vous joindre à moi en reconnaissance des vies perdues et bouleversées et de ceux et celles qui servent aujourd’hui, risquant leur vie pour nous tous.

À tous ces braves hommes et femmes, passés et présents, nous les remercions. Nous nous souviendrons d’eux. »

Déclaration sur les fusillades à Ottawa

FREDERICTON – Au nom du NPD, Dominic Cardy offre aux victimes, aux gens d’Ottawa et à tous les Canadiens ses pensées et ses prières.

« Aujourd’hui est une sombre journée pour le Canada mais nous ne devons jamais, pour nous défendre, nous éloigner des principes d’une société libre et démocratique, » dit Cardy. « Les atrocités dont nous avons été témoins aujourd’hui à Ottawa ne nous éloigneront pas de notre engagement vis-à-vis ces principes. Au contraire, ils les renforciront. »

« Ces évènements nous rappellent que nous ne devons jamais oublier les risques auxquels nos hommes et nos femmes portant l’uniforme font face au quotidien, ici comme à l’étranger. En tant que pays, qui aujourd’hui fait face à des attaques contre des civils et des militaires au cœur de notre démocratie, nous devons décider comment réagir à ces évènements. J’ai pleinement confiance que notre réaction sera ferme et claire. »

Dominic Cardy expose les conditions d’une possible coopération

FREDERICTON – La présente est une déclaration du chef du NPD Dominic Cardy :

Aujourd’hui, les libéraux de Brian Gallant répandent des rumeurs quant à l’éventualité qu’aucun parti d’obtiendrait une majorité.

M. Gallant est de plus en plus désespéré. La victoire, qu’il estimait lui revenir de droit, est en train de lui glisser entre les mains. Je suis fier qu’il reconnaisse la possibilité qu’il puisse ne pas obtenir une majorité.

Nous espérons vaincre les conservateurs et les libéraux pour ainsi former un gouvernement néo-démocrate majoritaire.

Si les gens du Nouveau-Brunswick décident qu’aucun des partis ne mérite une majorité, les partis devront, soit respecter la décision et travailler ensemble ou forcer la tenue d’une autre élection coûteuse, divisant encore plus notre province.

Contrairement à M. Gallant, nous accepterons le mandat que les électeurs et les électrices nous donnerons. Chacun des députés néo-démocrates travaillera à l’avancement des politiques que nous avons mis de l’avant et pour lesquelles nous avons été élues. Nous procèderons une motion à la fois, une loi à la fois, enjeu après enjeu tout en respectant notre plateforme.

Si aucun des partis n’obtient une majorité, voici les conditions du NPD pour une coopération avec un parti quelconque.

• Il devra mettre de l’ordre dans le gouvernement et adopter des lois sévères contre le favoritisme;
• Il devra être responsable financièrement en évitant les dépenses irresponsables;
• Il devra mettre les soins de santé et l’éducation au sommet des priorités de dépenses;
• Il devra procéder à la restauration des capacités scientifiques indépendantes afin d’éviter de nuire à l’environnement, incluant la fracturation, et
• Il devra respecter le droit des contrats et les droits de la personne.

Si vous voter pour le NPD, vous savez très bien ce que vous obtenez… une équipe de femmes et d’hommes qui utiliseront le nombre de sièges récoltés pour faire avancer ces enjeux. M. Gallant sollicite un chèque en blanc de quatre ans pour faire ce qu’il veut et il est mécontent parce les choses ne vont pas à sa façon.

J’ai trois questions pour M. Gallant.

1. Si votre parti n’obtient pas une majorité, est ce que vous forcerez la tenue d’une élection immédiatement ou si vous avez l’intention d’allouer au moins un an pour permettre au parlement de travailler ensemble ?

2. Si aucun des partis n’obtient une majorité, est-ce que vous écartez toute possibilité que les libéraux votent avec les conservateurs pour aller de l’avant avec la fracturation pour la durée du mandat ?

3. Si vous n’obtenez pas de majorité, laisserez-vous de côté votre plan pour emprunter 900 millions de dollars et accepterez-vous de travailler avec le NPD et mettre la priorité sur le financement de la santé et de l’éducation ?

J’attends sa réponse. Je suis persuadé qu’il est d’accord avec moi pour dire que les électeurs et les électrices méritent des éclaircissements en ce qui a trait à nos plans.

Le NPD fait l’annonce de son plan en éducation de la petite enfance et d’apprentissage permanent

FREDERICTON – Le chef du NPD Dominic Cardy a exposé les plans de son parti en matière d’éducation de la petite enfance et d’apprentissage permanent.

Cardy en a fait l’annonce cet après-midi au Centre Little Munchkins Preschool sur le chemin Hanwell à Fredericton.

« Dans la foulée du travail accompli par la fondation McCain pour le développement de la petite enfance, le nouveau NPD élaborera un plan d’action, dans les six premiers mois de son mandat, en vue de l’implantation d’un régime d’éducation de la petite enfance qui soit à la fois abordable, accessible à tous et de qualité supérieure, » dit Cardy.

« Nous travaillerons avec les centres de la petite enfance déjà existants afin d’assurer que tous les enfants aient la chance de recevoir les compétences et l’apprentissage dont ils ont besoin avant d’intégrer le système scolaire, » dit Cardy. Cet engagement coûtera 35,7 millions de dollars.

Ce modèle est basé sur le système présentement en place à l’Î.P.É.

« Un gouvernement néo-démocrate rédigera un nouveau Pacte de la littératie de concert avec les conseils d’éducation de district pour offrir de meilleurs services aux jeunes de 16 à 26 ans qui n’ont pas les compétences nécessaires en littératie et en mathématiques ou qui n’ont pas terminé leur 12e année, » dit Cardy.

« Bien qui nous soyons déterminés d’atteindre un taux de 90 % de littératie dans nos écoles, nous comprenons que ce ceux qui n’ont pas complété leur 12e année et qui n’ont pas les compétences en mathématiques et en littératie nécessaires pour pouvoir accéder pleinement au marché du travail, ne sont pas les responsables. Nous sommes tous à blâmer en tant que province et en tant que gouvernement et non les victimes, » dit Cardy.

« Nos enfants méritent mieux, nos étudiants et étudiantes méritent mieux et le Nouveau-Brunswick mérite mieux, » dit Cardy. « On est prêt. »

Les calculs de M. Gallant sont encore erronés

FREDERICTON – Le chef du NPD Dominic Cardy a dénoncé les attaques des libéraux sur la plateforme néo-démocrate, les qualifiant de faussetés.

« Considérant que M. Gallant a de la difficulté avec les calculs reliés à sa propre plateforme, comment peut-il de façon crédible, s’en prendre à la nôtre ? Au risque d’en faire payer le prix à un autre de ses employés, nous devons, encore une fois, mettre en doute les chiffres qu’il avance, » dit Cardy.

Voici donc certaines des inexactitudes des attaques libérales :

• Les libéraux soutiennent que nous annulerions le régime de pension à risque partagé et qu’une telle décision coûterait 162,5 millions de dollars par année. C’est faux. Notre plan consiste à reconnaître le droit acquis des employés du secteur public actuel en protégeant les ajustements au coût de la vie gagnés en vertu de l’ancien régime de pension et cette mesure coûterait 4,2 millions de dollars par année. M. Gallant a dénaturé notre politique.

• Les libéraux prétendent que nous n’avons pas chiffré la stratégie provinciale sur les logements abordables. C’est faux. La stratégie provinciale sur les logements abordables existe déjà. Notre plan est d’inclure les principes de Logement d’abord dans la stratégie ce qui n’ajouterait aucun coût. La stratégie en matière de logement faisait partie du Plan de réduction de la pauvreté que M. Gallant affirme avoir lu pas moins de trois fois.

• Les libéraux dénoncent le fait que nous n’ayons pas fourni de coût pour la restauration de la rivière Petitcodiac. Notre parti s’est engagé à appuyer le projet selon l’inclusion d’une formule de financement équitable avec le gouvernement fédéral. Cependant, dans le dévoilement de leur propre engagement électoral, les libéraux soutiennent que le projet n’aurait aucune conséquence financière pour la province !

Voilà seulement certaines des faussetés des attaques libérales.

« Pour que les libéraux nous attaquent, ils doivent entendre les mêmes choses que nous entendons aux portes, » dit Cardy. « Et ce qu’ils entendent est que les gens du Nouveau-Brunswick sont prêts pour un changement et qu’ils ne sont pas prêts à miser sur le même vieux parti libéral de taxes et de dépenses. »

« Si les libéraux portaient plus attention à leurs propres plans, peut-être qu’en tant que partis, nous pourrions avoir une discussion appropriée sur les idées en cette dernière semaine de campagne. »

Nous sommes prêts parce que le Nouveau-Brunswick mérite mieux.

Page 20« First...10...1819202122...30...Last »